Les affaires reprennent dans le monde du loisir au Québec

Près d’un milliard de dollars seront investis dans le monde du loisir au Québec au cours des prochaines années. Conséquence de deux annonces gouvernementales en juillet et d’une autre à venir cet automne, plusieurs chantiers de construction ou de rénovations se mettront en branle bientôt dans plusieurs municipalités du Québec.

La première annonce a été faite par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, le 4 juillet. Le ministre lançait alors un nouvel appel de projets dans le cadre du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22 : arénas et centres de curling. Cette deuxième phase, attendue par plusieurs depuis longtemps, permettra d’obtenir une aide financière atteignant 50 % des coûts admissibles d’un projet jusqu’à concurrence d’un million de dollars. Globalement, le gouvernement du Québec investira ainsi 86 millions.

Il est important de mentionner que ce programme comporte, en plus du volet de la modification ou du remplacement des systèmes de réfrigération, un volet concernant la mise aux normes et la rénovation des arénas et curlings.

Conjointement, le gouvernement du Québec et les municipalités investiront un total de 172 millions d’ici le 31 mars 2020, date limite pour réaliser les travaux.

Deuxième bonne nouvelle

Le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, et le ministre québécois des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux, ont confirmé le 7 juillet l’ajout de nouvelles catégories de projets admissibles au Fonds des petites collectivités.

Ces nouvelles catégories incluent notamment les infrastructures culturelles, les infrastructures de loisirs et de sports, ainsi que les infrastructures de tourisme. Plus précisément, les projets admissibles pourront être de nouvelles constructions, ou encore l’agrandissement ou la remise en état d’infrastructures existantes, telles qu‘arénas, centres communautaires, centres aquatiques, parcs, pistes et sentiers récréatifs.

Les deux niveaux de gouvernement investiront 350 millions dans ce deuxième volet. Il est important de rappeler que le Fonds des petites collectivités s’adresse aux municipalités de moins de 100 000 habitants, ce qui inclut la très grande majorité du monde municipal au Québec.

Considérant que la contribution municipale devra être de 50 % dans les projets, c’est une somme totale de 700 millions qui sera injectée dans le loisir, la culture et le tourisme en vertu de ce programme. L’acceptation des projets se fera en continu, et ce, jusqu’au 31 mars 2018.

Lire l'article, cliquez ici